La lutte contre l’agro-Industrie

Un mouvement qui s’étend à la région Bretagne

A la suite de mobilisations locales autour de projets de fermes-usines avicoles, le collectif s’est petit à petit élargi pour engager des actions d’envergure, telles que des recours juridiques, des rassemblements et des campagnes ciblées.

Aujourd’hui, le Collectif agit en lien avec :

  • des collectifs locaux,
  • un syndicat agricole rassemblant des paysans,
  • des associations de toutes tailles,
  • des mouvements de défense de l’environnement et de la santé,
  • des citoyens.
Contre le modèle agro-industriel des fermes-usines et pour la défense d’une agriculture paysanne, le collectif continue de rassembler les acteurs des différentes facettes de la lutte agricole en Bretagne.  

Agir en profondeur, se rassembler autour de constats partagés

Le système agro-industriel breton est aujourd’hui responsable de :

• la dégradation des conditions sociales des personnes y travaillant directement ou indirectement ;
• la dévalorisation du travail de la terre ;
• la rupture du lien agriculture – sol ;
• la pression bancaire relative au remboursement des emprunts ;
• l’empoisonnement des sols, la pollution de l’eau et de l’air ;
• l’atteinte multiforme aux milieux naturels, première cause de l’extinction en cours de nombreuses espèces en Bretagne ;
• la destruction d’un cadre de vie sain et agréable ;
• la participation massive au réchauffement climatique ;
• la dégradation de la qualité de l’alimentation ;
• la prolifération des algues vertes.
• La faible attractivité du territoire en centre-bretagne.
• Le développement de maladies spécifiques.

Sur la base de ces constats, nous formons un groupe de pression indépendant des pouvoirs politiques et économiques.

Notre mouvement entend dénoncer et faire obstacle à l’agro-industrie sous toutes ses formes.